Comment lire un visual novel avec peu de connaissances en japonais ?

Update 21/03/2016 : Ajout de ITHVNR à utiliser en priorité sur ITH3. Ce dernier ne fonctionnant pas sur Windows 10 et n’étant plus mis à jour.

Update 18/03/2016 : Si vous avez besoin d’aide pour utiliser les outils, la méthode, ou mieux comprendre vos lectures japonaise, venez sur notre serveur Discord : https://discord.gg/0tBxuNiY4uvH1Mef

Update 06/06/2015 : Mise à jour du lien de téléchargement de Interactive Text Hooker (ITH), nouvelle version du logiciel prenant en compte certains jeux récents.

Vous êtes intéressé par les visual novel mais la barrière de la langue vous empêche d’en profiter ?
Sachez que vous n’êtes pas obligé de savoir parfaitement lire le japonais pour apprécier correctement un visual novel non traduit.

Il existe une méthode demandant un peu de logique, de volonté et surtout de bons outils, qui vous permettra de pallier vos lacunes.
On appelle cette méthode la lecture assistée par ordinateur, à ne pas confondre avec la traduction assistée par ordinateur que je n’aborderai pas dans cet article car n’étant absolument pas viable.

Cette méthode consiste à faciliter la lecture de textes japonais en donnant accès rapidement et intuitivement à une aide de prononciation et de compréhension.
Bien évidemment, n’étant pas de la traduction, il est nécessaire de connaître un peu de vocabulaire et les bases de la grammaire et de la conjugaison japonaise pour pouvoir en profiter pleinement.

Je conseille donc cette méthode à des personnes qui :

► ont déjà regardé de nombreux animes et ont développé une reconnaissance phonétique de quelques noms, verbes, adjectifs et expressions courantes
► ont déjà joué à quelques visual novel en anglais et savent comment sont présentés les dialogues, narrations et descriptions dans ce genre de support
► ont de solides connaissances en anglais (les dictionnaires sont en anglais)
► n’ont pas peur de passer du temps sur chaque ligne sans pour autant les comprendre à 100% pour certaines

Au niveau de la grammaire, je préconise au minimum de connaître les différentes particules, leurs significations et leurs cas d’utilisation.
Le plus efficace étant de lire et comprendre entièrement ce guide : http://www.guidetojapanese.org/learn/complete
Le reste sera géré par les outils de lecture assistée et au fur et à mesure que vous lirez, votre niveau de compréhension augmentera rapidement et vous aurez de moins en moins besoin de les utiliser.

Pour mettre en œuvre cette méthode, nous allons avoir besoin de quatre outils différents.
J’aborderai donc dans un premier temps l’installation et la configuration de ces quatre outils, et enfin j’expliquerai la marche à suivre pour mettre en pratique cette méthode.

1. Interactive Text Hooker (ITH)

ITH est un outil qui a pour but d’extraire le texte actuellement affiché sur votre visual novel et de l’ajouter automatiquement dans le presse-papiers de votre ordinateur.

Il existe deux versions de ce logiciel, ITH3 et ITHVNR.
Il est conseillé d’utiliser ITHVNR pour deux raisons :
– ITH3 n’est plus mis à jour depuis début 2015 et ne le sera probablement plus jamais contrairement à ITHVNR qui est encore entretenu à l’heure où j’écris ces lignes (la dernière mise à jour datant de début mars 2016)
– ITH3 ne fonctionne apparemment pas sous Windows 10.

Cependant, il se peut que certains jeux mal pris en charge via ITHVNR le soit correctement via ITH3. Je vous recommande donc d’installer les deux versions (sauf si vous êtes sur Windows 10 évidemment) et d’utiliser en priorité ITHVNR.

Lien de téléchargement de ITHVNR : Interactive Text Hooker – Visual Novel Reader (ITHVNR)
Lien de téléchargement de ITH3 : Interactive Text Hooker 3 (ITH3)

Le dernier lien contient une archive de mon ITH3. Il est patché avec un correctif qui évite de faire planter les jeux fonctionnant sous le moteur Siglus.

Les deux versions sont très similaires, ITHVNR n’étant qu’une simplification de l’interface de ITH3. Mes screenshots ci-dessous concernent ITH3 mais vous devriez être capable de faire le rapprochement facilement sur ITHVNR.

Lancez un visual novel et ITH. Dans ce dernier cliquez sur « Process ». (1)

lao1

Une liste de tous les processus actifs sur votre ordinateur apparaîtra.

Sélectionnez-y celui de votre jeu (1) (qui normalement devrait se trouver vers le haut de la liste et avec un nom similaire à votre exécutable ou au moteur du jeu).

Cliquez ensuite sur « Attach » (2) puis « Add profile » (3) pour sauvegarder ce processus la prochaine fois que vous lancerez le jeu et enfin « OK ». (4)

lao2

La première fois que ITH trouvera du texte à extraire dans le jeu (1), des « threads » vont apparaître dans la liste déroulante. (2)

lao3

Sélectionnez celui dont le contenu correspond à ce qui se trouve sur la fenêtre de texte de votre visual novel. (1)

lao4

Si aucun « thread » n’apparaît ou ne correspond, c’est que ITH ne sait pas où localiser le texte à extraire.

Dans ce cas-là, vous devez trouvez le « H-code » adapté à votre jeu.

lao8

Vous pouvez le trouver ici.
Pour les jeux récents, je vous conseille de guetter ce sujet de forum ou d’y poster vous-même une demande.

Une fois le code trouvé, vous devez tout simplement le coller dans le champ de saisie au-dessus de la liste des « threads » et appuyer sur « Entrée ». (1)

Un nouveau « thread » devrait alors apparaître avec le texte correspondant. (2)

lao9

Sélectionnez-le (1) et appuyez sur le bouton « Save » (2) pour sauvegarder ce nouveau thread dans le profil du jeu.

lao10

Ouvrez ensuite les options (1) et vérifiez que « Auto copy to clipboard » (2) est bien coché.

Vous pouvez également cocher « Auto suppress repetition » (3) si jamais les caractères sont dédoublés lors de l’extraction.

lao5

Si tout se passe bien, à chaque fois que vous passerez un message dans votre visual novel, son contenu devrait apparaître dans ITH.

Pour plus de fluidité, je vous conseille de fixer la vitesse d’apparition du texte dans votre jeu au maximum. L’apparition progressive du texte peut entrainer des problèmes avec certains jeux.

2. et 3. Translation Aggregator (TA) et JParser

TA est un outil qui va récupérer automatiquement le contenu du presse-papiers de votre ordinateur et va le traiter via les différents modules qu’il possède, dont JParser qui est un dictionnaire japonais « à la volée ».

La particularité de JParser est qu’il va plus ou moins correctement découper votre phrase en mots/particules. Vous pourrez ainsi accéder rapidement au sens de ces derniers simplement en les survolant.

Lien de téléchargement de cet outil : Translation Aggregator (TA)

Ce lien contient une archive de mon TA qui est déjà configurée pour la lecture assistée. JParser est inclus, aucune installation requise pour ce dernier.

En lançant TA vous devriez obtenir quelque chose comme ça :

Assurez-vous que le bouton « Automatic Clipboard Translation » (1) soit actif sur les deux fenêtres.

lao6

Pour la configuration de JParser (1), vous n’avez normalement pas besoin de toucher à quoi que ce soit.

Retenez simplement le bloc de gauche contenant les différents syllabaires japonais (2), nous y reviendrons plus tard.

lao7

Si l’installation s’est bien déroulée, lorsque vous récupérez du texte avec ITH, la fenêtre de JParser devrait l’afficher découpé comme expliqué plus haut.

Mecab n’étant pas installé, rien ne devrait apparaître dans sa fenêtre.

4. Mecab

Mecab est un dictionnaire de kanji avancé qui aura pour but de donner des indices à JParser quant à la lecture de certains kanji suivant le contexte.

Lien de téléchargement de cet outil : Mecab

Lors de l’installation, choisissez le dictionnaire UTF-8 et non UTF-16.
Si l’installation s’est bien déroulée, la fenêtre Mecab de TA devrait maintenant afficher du texte à chaque fois que ITH en récupère.
Dans ce cas-là, vous pouvez la fermer. Nous ne l’utiliserons pas, sa seule fonction étant de donner des indices à JParser.

5. La lecture assistée par ordinateur

Maintenant que tous les outils sont installés et configurés, passons à l’explication de la méthode.
Revenons dans la configuration de JParser et regardons le bloc de gauche mentionné plus haut.

Vous avez trois possibilités pour l’affichage furigana de JParser.

► Romaji (tous les caractères, y compris les kana, sont retranscrits en romaji)
Je conseille cette option aux personnes qui ne savent pas du tout lire le japonais ou qui veulent lire rapidement sans devoir réfléchir et déchiffrer les kana.

► Hiragana / Katakana (tous les kanji sont retranscrits en kana)
Je conseille cette option aux personnes qui ne savent pas lire les kanji et qui veulent améliorer leur vitesse de lecture des kana.

► Aucun
Je conseille cette option aux personnes qui savent lire le japonais et qui ont seulement des lacunes de vocabulaire.

Sachez que dans les deux premiers cas, la retranscription ne sera pas forcément correcte.
Un kanji pouvant être lu de plusieurs façon, JParser avec l’aide de Mecab essayera de trouver la prononciation la plus logique mais il peut y avoir des erreurs.

Une fois votre choix fait, il ne vous reste plus qu’à commencer votre lecture.
Lisez les répliques sur TA et à chaque fois que vous rencontrez un mot que vous ne connaissez pas, placez votre curseur dessus et vous aurez accès aux différents sens, lectures, usages, etc.

Au début vous devrez sûrement faire cela pour tous les mots mais, comme dit plus haut, plus vous lirez et plus vous mémoriserez du vocabulaire.
Avec un peu de chance, vous finirez même par mémoriser certains kanji répétitifs.

Avec ça vous comprendrez pourquoi je préconise de connaître au minimum les particules japonaises.
Même si elles sont affichées en rose sur JParser, vous allez perdre beaucoup de temps à les analyser et essayer de comprendre leur but dans chaque phrase.

L’explication s’arrête ici, le reste dépend de vous.

Sachez que quand j’ai commencé à lire des visual novel, j’utilisais cette méthode avec les romaji. Depuis, j’ai considérablement amélioré ma compréhension et je n’utilise plus aucun furigana.
Je ne connais pas tous les kanji mais cela me force à les lire et les mémoriser en survolant le mot pour regarder sa lecture.
Pour ce qui est de la vitesse de lecture, je passe généralement entre 1 et 5 secondes par ligne.

N’hésitez pas à me faire part de vos retours sur twitter si jamais vous avez des problèmes, des questions ou des suggestions pour améliorer l’article.
Vous pouvez également venir sur notre serveur Discord dédié à la communauté VN/eroge française : https://discord.gg/0tBxuNiY4uvH1Mef

PS : Attention, avant de commencer à lire un visual novel, repérez bien les noms et prénoms des personnages. JParser ne saura pas les lire correctement la plupart du temps. N’allez pas perdre du temps à essayer de les comprendre alors que ce ne sont que des noms.

Publicités
Comment lire un visual novel avec peu de connaissances en japonais ?

8 réflexions sur “Comment lire un visual novel avec peu de connaissances en japonais ?

  1. Merci pour le tuto ^^, j’ai suivi les tutos sur des sites anglais parce que j’en trouvais pas en français et la je tombe sur ton poste. Je pense que t’es le seul en français et c’est bon pour ceux qui ont eu du mal comme moi pour les Tools. Sa m’encourage surtout que j’hésitais à choisir un VN (j’hésitais à choisir un VN facile, pas trop difficile). Mais comme j’ai pu lire dans ton post qu’on pouvait lire des VN avec un minimum de connaissance même sans comprendre les phrases a 100% et que t’as pris mon préféré à savoir Irotoridori no Sekai >w<, j'me suis dis que j'peux faire avec =) Dommage que j'ai pas fais les téléchargements ici, parce que j'ai galéré sur les tutos anglais x). En bref ton tuto est simple, clair, et très encourageant ^^ Merci =D

    1. Heureux que ç’ait pu t’aider.
      Il existe d’autres tutoriels de ce genre en Français mais il sont compliqués à trouver. C’est assez dur de répandre l’information dans la communauté VN Française tellement celle-ci est dispersée.

      En ce qui concerne Irotoridori no Sekai, c’est un VN qui est relativement facile à comprendre dans sa globalité sauf les passages explicatifs qui sont importants et très denses. Je l’avais à l’époque abandonné à cause de ça et quand je l’ai repris dernièrement, c’est comme si je jouais à un autre jeu.
      En gros il va falloir t’accrocher mais c’est faisable.

  2. Hakura dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir s’il est possible d’utiliser ITH et TA pour traduire un VN en anglais vers le français? J’arrive a afficher le texte en anglais sur ITH sans les espaces mais TA n’affiche rien.

  3. Aisaku dit :

    Merci JaoShin, tu m’enlèves la barrière qui m’embêtait le plus : les kanji inconnus (et accessoirement, le vocabulaire qui va avec x))
    Je vais donc pouvoir (enfin) me lancer dans les VN, mais est-ce que tu aurais quelques titres à conseiller, une sorte de base à avoir ? Je doute que commencer avec Yosuga no Sora ou Imouto Style soit une bonne idée

    1. Je ne pense pas que les deux titres que tu cites soient dur à lire, surtout Imouto Style. Après généralement je conseille les jeux de SMEE comme Fureraba ou Lover Able (pas PURExCONNECT qui est compliqué). Les jeux de ensemble, ALcot ou CUBE sont assez simple à lire aussi. Bref, n’importe quel moege/charage qui ne fait que parler du quotidien des personnages sans aborder de concept qui demande un vocabulaire poussé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s